Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

www.justicecontresaaq.com

obtenir justice de la saaq, tout un défi

DIRECTIVES SAAQ «   HONORAIRES PROFESSIONNELS «  

5.3.1 Le professionnel est membre de son ordre professionnel

Les traitements admissibles à un remboursement sont ceux dispensés en raison de l’accident par un professionnel régi par le Code des professions. Le professionnel doit être membre de son ordre professionnel au moment où le traitement est dispensé. Les traitements donnés par un stagiaire sous la supervision d’un professionnel sont aussi admissibles à un remboursement

Pour l’application de la présente directive, est un professionnel de la santé toute personne qui est membre de l’un des ordres professionnels suivants :

− acupuncteur − audiologiste − audioprothésiste − chiropraticien − conseiller et conseillère d’orientation − dentiste − denturologiste − ergothérapeute − hygiéniste dentaire − infirmière et infirmier − infirmière et infirmier auxiliaire − inhalothérapeute − médecin* − neuropsychologue − opticien d’ordonnance − optométriste − orthophoniste − pharmacien − physiothérapeute − podiatre − psychoéducateur − psychologue* − psychothérapeute (détenteur d’un permis délivré par l’Ordre des psychologues du Québec1 − sage-femme )* − sexologue − technicien et technicienne dentaire − technologiste médical − technologue en imagerie médicale et en radio-oncologie − thérapeute en réadaptation physique − travailleur social

 

* La Société rembourse les frais engagés pour des traitements de psychologie s’ils sont dispensés par un psychiatre, un psychologue ou un psychothérapeute.

La Société rembourse les frais engagés pour une évaluation2 psychologique si l’évaluation est réalisée par un psychiatre ou un psychologue.

 

1. Le titre de psychothérapeute et l’exercice de la psychothérapie sont réservés depuis le 21 juin 2012.

2. L’évaluation psychologique vise à établir le diagnostic psychologique ou l’impression diagnostique et à proposer des interventions efficaces adaptées aux besoins de la personne accidentée et aux conséquences de son accident, et ce, afin d’améliorer sa condition et de permettre le retour à son travail ou à son occupation.