Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

www.justicecontresaaq.com

obtenir justice de la saaq, tout un défi

accidenté: Guy Bilodeau «   expertises médicales «  

expertise médicale biaisée

expertise médicale des médecins en faveur de la SAAQ? La SAAQ ne donne pas tout le dossier médicale à ses médecins... Donc, ils ne peuvent pas faire d'expertise équitable...


L'expertise médicale obligatoire (sous peine de perdre tout droit)
exigée par la SAAQ



Ceci arrive à tous les accidentés qui recoivent des indemnités, (et même ceux qui n'en recoivent pas mais qui insistent pour en avoir car ils y ont droit) dont ceux à qui la SAAQ rembourse les soins qui sont NECESSAIRE au rétablissement de leur état de santé (physiothérapie, acupuncture, chiropractie, psychothérapie, etc)

Ces accidentés sont suivi par les agents (indemnisation, médecins évaluateurs et autres?) de la SAAQ, à savoir si les soins sont vraiment necessaire...

Si le personnel traitant et le médecin ou les médecins de l'accidenté s'entête à confimer la necessité des soins et que la SAAQ estime que cela a, selon eux, durée trop longtemps, l'accidenté est obligé de passer par un des médecins mandatés par la SAAQ qui, en moins d'une heure, décidera si oui ou non les traitements sont encore nécessaire, selon lui et selon l'information documentaire INCOMPLETE que lui fournira la SAAQ.

c'est ce qui est arrivé à mon conjoint...

Année 2005 (début le 18 avril l'expertise sommaire, tel que demandé par la SAAQ... et les conséquences pour l'accidenté) Pourtant le médecin traitant lui, constate tout autre chose que "l'expert" payé par la SAAQ

Année 2005, l'état de santé de M. Bilodeau n'est pas consolidé, contrairement à ce qu'a prétendu "l'expert" de la SAAQ. Monsieur Bilodeau en envoie les preuves et demande la reprise des traitements. Il doit aller en révision, où l'agente n'a d'autre choix que de lui donner raison et d'ordonner la reprise des traitements de physiothérapie puisqu'elle a respecté l'obligation de tenir compte de toutes les infos médicales...

Année 2006 et ca recommence le 11 janvier 2006, l'indemnisation, malgré la révision refuse à nouveau le paiement des traitements de physio. La saga durera 3 mois.. l'état de santé de Guy se détériore (constatation du médecin traitant, du neurologue et des physiothérapeutes.)

Le 12 avril 2006 la révision de la SAAQ infirme la décision de ne pas autoriser les traitements et ordonne que les traitements soient autorisés tant et aussi longtemps qu'ils seront "requis médicalement" tel que le démontre la preuve médicale au dossier.

Année 2006 et ca continue... Bien qu'ayant autorisé les 15 traitements auquels donne droit l'ordonnance du médecin du mois de janvier, l'agente de la SAAQ, refuse du donner suite.. cette fois elle ne rend pas de décision, refuse de donner suite à notre demande, malgré les demandes (ca ne donne rien d'appeler, il ne reste pas de preuves objectives)