Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

www.justicecontresaaq.com

obtenir justice de la saaq, tout un défi

Vos droits «   Médecins experts «   Guide de l'expert 2004 «   L’EXPERT MÉDICO-LÉGAL INDÉPENDANT section 1 «  

Les qualités requises

compétences scientifique, médico-légale, indépendance et impartialité, sens de l'écoute et du contact, objectivité, attitude, écoute, examen, sens de l'organisation

Compétences scientifique

L’expertise est généralement nécessaire en raison de la complexité scientifique du traitement d’une réclamation. L’opinion émise est d’autant plus crédible si elle est émise par une personne à qui on reconnaît une compétence dans le domaine.


La compétence inclut la connaissance théorique, mais aussi l’expérience acquise.

 

« La reconnaissance du médecin en tant qu’expert repose principalement sur la démonstration de sa compétence dans le domaine ou la discipline concernée par le sujet de l’expertise. Cette compétence peut être démontrée, entre autres, par les études effectuées, les diplômes acquis, les publications à titre d’auteur, l’expérience clinique dans le domaine et la reconnaissance par les pairs. »


Le médecin en tant qu’expert, Aspects déontologiques et réglementaires,
Collège des médecins du Québec, janvier 1997, p. 5.


Code de déontologie des médecins
Code des professions ( L.R.Q.,c. C-26. a. 87 ; 2001, c. 78, a. 6 )
Chapitre II Devoirs généraux des médecins
Art 5 : Le médecin doit s’acquitter de ses obligations professionnelles avec compétence, intégrité et loyauté.
Art 42 : Le médecin doit, dans l’exercice de sa profession, tenir compte de ses
capacités, de ses limites ainsi que des moyens dont il dispose. Il doit si l’intérêt du
patient l’exige, consulter un confrère, un autre professionnel ou toute personne
compétente ou le diriger vers l’une de ces personnes.
Art 44 : Le médecin doit exercer sa profession selon les normes médicales actuelles
les plus élevées possible; à cette fin, il doit notamment développer, parfaire et tenir
à jour ses connaissances et habiletés.


Opinions hors spécialité


En corollaire, on comprend qu’un expert, reconnu compétent dans un domaine, verra sa crédibilité
questionnée au moment où il se prononce dans une spécialité qui n’est pas la sienne.
1.5
1.6

la suite médico-légale, indépendance et impartialité, sens de l'écoute et du contact, objectivité, attitude, écoute, examen, sens de l'organisation

aux numéros de pages ci dessous:

 1   2   3   4   5   6   7   8   9Page suivante »