Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

www.justicecontresaaq.com

obtenir justice de la saaq, tout un défi

accidenté: Guy Bilodeau «  

lettre au premier ministre du Québec



 

Courrier recommandé

 

Monsieur Jean Charest

Édifice Honoré-Mercier, 3e étage
835, boulevard René-Lévesque Est
Québec (Québec)

G1A 1B4

 

Sherbrooke, le mercredi 7 mai 2003

 

 

 

Objet :  demande intervention pour obtenir justice

 

 

Monsieur le Premier Ministre,

 

            Je vous demande, par la présente, officiellement  intervention auprès de la Société de l'assurance automobile du Québec afin que j'obtienne enfin justice dans le traitement de mon dossier à la SAAQ. Numéro de dossier: 5385174 Plusieurs litiges m'opposent à eux,  sur quasiment tous les plans.

 

            Je suis injustement traité depuis mon accident survenu le 22 novembre 1990.  Je dois me battre pour chaque parcelle de droit qui devrait normalement aller de soi.  La Société de l'assurance automobile du Québec ayant tous les pouvoirs, je me vois contraint à d'interminables délais et à des décisions toutes plus loufoques les unes des autres, 8 fois sur 10 non basé sur la preuve au dossier.

 

            Souvent les agents de la Société de l'assurance automobile du Québec ne répondent même pas à mes demandes, et ce avec l'approbation des dirigeants!  C'est révoltant d'être ainsi traité. 

 

            Ma conjointe se bat avec moi depuis 1996.  Je vous prie d'aller visiter le site qu'elle a fait à cette adresse :  www.justicecontresaaq.com    Je vous joins aussi une copie de la lettre que m'a fait parvenir le vice-président de la Société de l'assurance automobile du Québec et de la demande d'intervention que je fais au Tribunal administratif du Québec.

 

            Puisque c'est maintenant vous, et non plus le Parti Québécois qui a le pouvoir, j'espère, comme des milliers d'autres accidentés, que la justice sera enfin appliquée comme il se doit. 

 

Dans l'attente de votre réponse, je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués

 

________

Guy Bilodeau