Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

www.justicecontresaaq.com

obtenir justice de la saaq, tout un défi

accidenté: Guy Bilodeau «   physio «  

Protecteur citoyen

demande intervention au protecteur du citoyen

    Protecteur du citoyen fax: 1 866-902-7130

    ATT: Madame Cynthia St-Hilaire

 

Sherbrooke, Jeudi le 9 juillet 2009

objet: plainte contre agent d'indemnisation ET demande intervention pour décisions non basées sur les preuves au dossier.

 

Bonjour,

J'ai bien reçu votre demande au sujet de la plainte que j'ai portée contre l'agent d'indemnisation Sylvie Bolduc. Vous me demandez de préciser quels sont mes motifs de plaintes :

     

  1. Les refus écrits et verbal de l'agent d'indemnisation d'appliquer l'article de loi 83.44.1. Madame Bolduc a été étonnée que je connaisse ce droit, mais maintient son refus de l'appliquer.

     

      1. Je lui demandais la reconsidération des décisions puisqu'elle n'a pas tenu compte des preuves médicales.

    1. Le 22 juin 2009 La décision de ne pas payer un médicament qui est remboursé depuis cinq (5) ans par la SAAQ à cause des douleurs chroniques. L'agent d'indemnisation décide de ne pas payer le médicament reçu en avril et en mai 2009 elle prétend que ce médicament est plutôt indiqué pour les migraines et que les migraines ne sont pas reconnus en lien avec l'accident. (il est aussi indiqué pour toutes douleurs chroniques)

       

    2. Le 18 juin 2009. La décision de ne pas payer les traitement de physiothérapies qui sont requis médicalement et dont le besoin est en lien directe avec l'accident. Dans sa décision, Mme Bolduc écrit qu'elle ne rembourse pas pour les douleurs. Il n'est même pas question de douleurs dans la prescription!

       

    3. Pour les détails, voir la lettre faxé le 3 juillet 2009

       

      1. Je demande aussi enquête sur les menaces verbale qu'elle m'a fait:

      • Cet agent d'indemnisation m'a MENACÉE en disant qu'elle verra à arrêter tout remboursement de médicaments pour le futur, car elle ne rembourse pas pour la vie. « vous avez été indemnisé pour vos séquelles et c'est donc la fin des médications ».

         

        Moi et ma conjointe avons lu les règlements et lois de la SAAQ et il n'y a pas écrit que les conséquences des séquelles ne sont pas indemnisables comme elle le prétend.



      • Même menaces pour le refus des traitements de physiothérapies prescrit pour renforcer ma jambe à cause de l'aggravation de la radiculopathie qui est une séquelle de l'accident, elle a dit qu'elle ne reviendra pas à ce sujet, car elle décide que le besoin de traitements de physiothérapie n'est pas lié à l'accident.

    4.  

      Il y a ici encore un REFUS des preuves médicales. Et le fait de lui parler empire les choses puisqu'elle fait des menaces. Ce que je sais de la Charte des droits de la personne et des engagements de la saaq vis-à-vis des accidentés est tout le contraire du comportement de cette personne.

       

      Si vous voulez, je peux vous envoyer toutes les prescriptions du médicament fiorinal (ou ratio-tecnal, c'est le même) et les paiements faits par la saaq et les factures de la pharmacie. Il y a environ 125 pages en tout. Tout cela est déjà à mon dossier à la SAAQ. Tant qu'aux traitements de physiothérapie, même chose, la saaq a toutes les preuves de ce que j'avance.

       

      Je vous demande donc d'intervenir afin d'éviter que j'aie 6 mois à attendre pour recevoir les traitements de physiothérapie (c'est le délai que cela a pris la dernière fois) et je vous demande aussi intervention pour que la saaq me rembourse le médicament pour les mois de mai et juin 2009.

       

      Veuillez agréer madame, mes salutations distinguées.

       

      ____________

       

      Guy Bilodeau

       

      Veuillez prendre note que j'autorise ma conjointe à communiquer en mon nom quand je suis dans l'impossibilité de le faire ou que j'ai besoin de son assistance.