Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

www.justicecontresaaq.com

obtenir justice de la saaq, tout un défi

accidenté: Guy Bilodeau «   CORRESPONDANCES «  

dénonciation attitude saaq

traitement du dossier, dénonciations et demande d'intervention

Monsieur Jacques Brind'Amour

Président-directeur général

Société de l'assurance automobile du Québec

333, boul.  Jean-Lesage

C.P. 19600

Québec

G1K 8J6

Sherbrooke, le mercredi le 5 février 2003,

 

 

Objet :  Demande d'intervention.

 

 

Monsieur  Jacques Brind'Amour,

 

            Je crois que vous n'êtes pas au courant des nombreux problèmes que j'ai à subir avec la Société de l'assurance automobile du Québec depuis mon accident en 1990. Car 'il semble que mes lettres ne se soit pas rendu jusqu'à vous, malgré le fait qu'elles étaient  adressées  au PDG de la Société de l'assurance automobile du Québec.  Sachez qu'à force de persévérance et de ténacité, nous avons réussi, moi et ma conjointe à régler quelques-uns des problèmes que j'ai avec la Société de l'assurance automobile du Québec.

 

Mais rien n'est réglé dans la totalité et les attitudes méprisantes de vos agents continues à m'affecter.  S'il vous plait, demander à voir mon dossier, avec, entre autres, les correspondances  à propos de mes plaintes au PDG Jean-Yves Gagnon, ( on m'en avait donné le nom)  La dernière lettre  que j'ai écrite est datée du 19 décembre 2002.  Votre service des plaintes y a "répondu" le 13 janvier 2003.  D'après ce que j'en comprends, vous ne l'avez pas lu.   Et le "transfert pour un suivi approprié" qu'est ce que ça change,  au juste?

 

Je demande à la personne qui ouvrira cette lettre de vous la soumettre pour que vous lisiez et que vous y répondiez. 

 

            Je suis dans l'obligation aussi, de  vous demandez encore  intervention à propos de la demande fait à mon agente d'indemnisation le 11 décembre 2002[1].  J'y demande à ce que l'on me remette les indemnités de remplacement des revenus (rente) du pour la période incluse entre le 7 décembre 1990 jusqu'au 8 juillet 1992.  Il semble que madame White n'est pas la compétence voulu pour traité convenablement cette demande puisqu'elle n'y a pas répondu.  Si elle a transmise cette demande à un autre service, s'attend t-elle sérieusement à ce que je le devine?

 

 

Le fait que cette demande soit rester sans réponse, est  inadmissible.  A vrai dire, je n'ai jamais eu à faire avec une tel attitude que je traduit comme manifestement du mépris, qu'avec les agents de la Société de l'assurance automobile du Québec.  Est-ce une attitude que vous encouragez? 

 

            Lors de la rencontre du 10 décembre 2002,  qu'avait organisé  monsieur Gilles St-Pierre(directeur de l'indemnisation) avec madame Catherine  White, madame Diane Racine et monsieur Normand Grenier; madame White  nous avertissait qu'elle estime que mes lettres sont trop longues, que c'est trop d'ouvrage d'y répondre, qu'il faut les scanner, etc, qu'elle les transfert aux services concernées mais sans nous en aviser, et que, si nous voulons absolument savoir ce qui se passe, nous n'avons qu'à téléphoner. Et tant pis pour notre demande à avoir une trace écrite. Nous refusons d'être ainsi privé de nos droits. Tout comme le service de révision, qui lui, demande à ce que toute correspondance soit écrite, nous demandons de même.

 

L'accumulation de bêtises, d'omission, de faussetés, d'inventions de toutes sortes qui ont brouillés au maximum mon dossier,  est imputable aux différents agents de la Société de l'assurance automobile du Québec qui ont eu à faire à mon dossier.  Je dois demander les informations pertinentes afin d'y voir clair. Et je dois en avoir des preuves écrites, même si ce n'est pas la méthode préférée des agents.

 

Je vous demande donc intervention et considération.  Ayez, SVP,  l'amabilité de me tenir au courant.  Si vous voulez plus de détail, n'hésitez pas à me les demander.  Je vous demande de me faire parvenir une lettre de vos conclusions face à ces litiges.

 

 

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie  d’agréer, Monsieur, l’expressions de mes sentiments les meilleurs,

 

 

_________

             Guy Bilodeau



[1] Voir annexe preuve (Poste Canada) de réception par  la Société de l'assurance automobile du Québec