Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

www.justicecontresaaq.com

obtenir justice de la saaq, tout un défi

DIRECTIVES SAAQ «   RÉADAPTATION «   SERVICES PROFESSIONNELS «   RAPPORTS DES ÉQUIPES MULTIDISCIPLINAIRES «  

5.5 RÔLE DU CONSEILLER EN RÉADAPTATION

Autoriser l'admissibilité...Informer le coordonnateur ...Rencontrer le coordonnateur et les intervenants significatifs...Suivi du plan d'intervention...Valider la facture...

  • Autoriser l'admissibilité d'une personne accidentée aux services de réadaptation couverts par l'entente : déterminer le début et la fin de cette admissibilité en vertu des modalités de l'entente (objectifs mesurables et progrès significatifs, délais administratifs).
  • Informer le coordonnateur du statut médico-légal du client lors de la prise en charge par l'établissement (statut d'emploi antérieur, blessures reconnues en lien avec l'accident). Lui acheminer, en cours de réadaptation, les orientations de la Société concernant la personne


Date d'entrée en vigueur : 2001/07/01 Mise à jour: #112 IX-11.21

accidentée et toute information significative qui pourrait avoir un impact direct sur l'admissibilité à l'entente ou sur le plan d'intervention.

  • Rencontrer le coordonnateur et les intervenants significatifs afin de discuter et d'ajuster, au besoin, le plan d'intervention élaboré par l'établissement en vue de son approbation finale.
  • Suivi du plan d'intervention :
    • s'assurer que les objectifs mesurables identifiés par l'équipe visent des progrès significatifs et, lors de la révision du plan, s'assurer que l'accidenté fait des progrès significatifs et ce, dans le respect de l'autonomie de gestion des moyens cliniques utilisés par l'établissement;
    • participer au besoin aux rencontres de révision du plan d'intervention;
    • analyser et présenter au chef de service de la réadaptation de la Société pour approbation les demandes de prolongation des services des personnes accidentées;
    • présenter au chef de service de la réadaptation de la Société pour approbation le plan d'intervention élaboré par l'établissement lorsque les coûts associés à la réadaptation de la personne accidentée dépassent son niveau de délégation de pouvoir;
    • obtenir les rapports cliniques dans les délais prévus à l'entente, vérifier s'ils sont complets, aviser le chef de service de la réadaptation de la Société des retards injustifiés, suspendre les remboursements s'il y a lieu; au besoin, demander à l'établissement de produire des rapports d'évaluation complémentaires (ex. : capacités reliées au travail, à la conduite automobile, aide personnelle, etc.);
    • autoriser les stages prévus au plan d'intervention et en assumer la gestion administrative (signature du contrat avec l'employeur, financement, assurances, etc.); transmettre une copie du contrat à l'établissement.

  • • Valider la facture et autoriser le remboursement des services prévus au plan d'intervention et admissibles conformément à l'entente. Informer le Service de la programmation en réadaptation des refus ou corrections à apporter aux factures.

     

IX-12.22 Mise à jour: #112 Date d'entrée en vigueur : 2001/07/01